Accueil
Centre de ressources illettrisme
Illettrisme et maîtrise de la langue française

Accueil > Ressources > Compétences graphophonologique et phonographique chez des adultes en (...)

Compétences graphophonologique et phonographique chez des adultes en situation d’illettrisme : absence ou inefficience ?

Thèse présentée par Karen Petiot en vue de l’obtention du titre de docteur en Psychologie cognitive sous la direction de Jean-Marie Besse, le 21 mars 2006 à l’Université Lumière Lyon 2.

L’étude porte sur l’emploi du sous-principe phonographique par des individus en situation d’illettrisme – les épreuves sont également administrées à un groupe contrôle. Elle montre que les modes de traitement graphophonologique (lecture) et
phonographique (production écrite) existent quoique partiels et inefficients.
L’illettrisme ne se résume pas à une unique source de dysfonctionnement. À l’échelle du groupe « illettrismes » étudié, chacune des opérations cognitives nécessaires au fonctionnement des modes de traitement graphophonologique et phonographique peut
être défaillante.
À l’échelle de l’individu, les dysfonctionnements peuvent se limiter à quelques opérations cognitives, parfois une seule, ou les concerner toutes.

- Accéder à la thèse de Karen Petiot


SPIP | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0